Ajax loading...
Environnement

Environnement (12)

L’industrie du chocolat entraine la déforestation sur une échelle dévastatrice en Afrique de l’Ouest révèle The Guardian dans une enquête. Les commerçants de cacao qui vendent à Mars, Nestlé, et autres grandes marques achètent des fèves de cacao illégalement dans les zones protégées de Côte d’Ivoire, où la couverture forestière a été réduite de plus de 80% depuis 1960.

C’est une enquête sans précédent que publie The Guardian, le journal de référence explique comment la grande industrie alimentaire achète du cacao provenant de zones protégées puis comment le produit illégal est mélangé avec des fèves « propres », achetés légalement, dans la chaîne d’approvisionnement, ce qui signifie que les barres de Mars, les chocolats Ferrero Rocher et les barres Milka pourraient être entachées de cacao « sale ». Plus de 40% du cacao mondial provient de la Côte d’Ivoire.

 

The Guardian a voyagé à travers la Côte d’Ivoire et documenté les forêts tropicales défrichées pour la plantation de cacao. Villages et agriculteurs occupant des parcs nationaux présumés protégés mais aussi responsables de l’application de la loi encaissent des pots-de-vin pour fermer les yeux sur les infractions. Puis les intermédiaires commerciaux fournissent les grandes marques indifférentes à la provenance des fèves.

Lorsqu’ils ont été invités à faire des commentaires, Mars, Mondelez et Nestlé, et les commerçants Cargill et Barry Callebaut n’ont pas contesté l’allégation spécifique selon laquelle le cacaoyer illégal a été introduit dans leur chaîne d’approvisionnement. Tous ont déclaré qu’ils travaillaient pour éradiquer les fèves illégales de leurs produits.

Jusqu'à 70% du cacao du monde est produit par 2 millions d'agriculteurs dans une ceinture qui s'étend de la Sierra Leone au Cameroun, mais la Côte d'Ivoire et le Ghana sont les géants, premier et deuxième producteurs du monde. Ils sont aussi les plus grandes victimes de la déforestation. La Côte d'Ivoire perd ses forêts à un rythme plus rapide que n'importe quel autre pays africain - moins de 4% du pays est couvert de forêt tropicale. Auparavant, la forêt couvrait un quart de sa surface.

 

Le 12 décembre 2015 à Paris, les pays réunis autour de la 21ème CCNUCC adoptent le premier accord universel sur le climat. Principal objectif : limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C par rapport à l’ère préindustrielle. Seulement voilà, beaucoup jugent cet objectif de 1,5 °C trop ambitieux et invraisemblable alors que cette même année, la température moyenne de la planète avait déjà atteint près de 1°C au dessus du niveau préindustriel.

  [caption id="attachment_348" align="alignnone" width="1336"]cvf Signé le 12 décembre 2015 à Paris, l'accord universel sur le climat a pour objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C par rapport à l’ère préindustrielle.[/caption]

Ce dernier été largement perçu comme impossible parce que l'analyse à l'époque indiquait qu'il fallait que les émissions de carbone tombent à zéro endéans sept ans, une vitesse jugée «incompatible avec la démocratie» par un économiste du climat. Toutefois, l’espoir n’est pas encore perdu car une nouvelle analyse scientifique montre que l’objectif très ambitieux de limiter le réchauffement climatique à moins de 1.5 °C reste à portée de main.

Cette analyse apporte de nouveaux éléments en montrant que le budget mondial des émissions de carbone censé atteindre l'objectif 1.5 °C est sensiblement plus important que l’on croit, ce qui équivaut à 20 ans d'émissions annuelles actuelles.

L'ampleur du défi reste énorme, mais cela signifie que, si les nations du monde augmentent leurs réductions d'émissions à l'avenir comme prévu dans le cadre de l'accord de Paris, les «impacts graves, répandus et irréversibles» prévus sur les humains et la nature pourraient être évités.

"Il est plus prometteur que nous puissions vraiment atteindre les objectifs de Paris", a déclaré le Professeur Michael Grubb, un économiste du climat de l’Université College London et membre de l’équipe des chercheurs qui a produit la nouvelle analyse publiée dans le journal Nature Geoscience.

En 2015, le Professeur Grubb avait déclaré que l'ampleur et la rapidité des compressions de carbone nécessaires pour atteindre l'objectif 1.5 °C étaient «incompatibles avec la démocratie».

Mais cette nouvelle donnée lui fait a changé d'avis: les émissions de carbone ont cessé de croître plus tôt que prévu, en particulier en Chine, et que les coûts des énergies renouvelables sont se réduisent de manière inattendue et très rapidement. Nous sommes au milieu d'une révolution énergétique", a-t-il déclaré.

Le professeur Myles Allen de l'Université d'Oxford, un autre membre de l'équipe qui a produit la nouvelle analyse de l'objectif 1.5 °C, a déclaré qu'ils ont utilisé plusieurs méthodes pour faire une nouvelle estimation du budget de carbone nécessaire, y compris la mise à jour des mesures des émissions et du réchauffement existante. Les modèles informatiques antérieurs avaient également prévu un réchauffement plus rapide dans l'attente que, par exemple, les particules de pollution bloquant le soleil soient nettoyées plus rapidement qu'elles ne le sont en réalité.

"Beaucoup avaient déclaré que 1.5 °C n'est tout simplement pas possible", a déclaré Allen. Mais le nouveau travail a révélé que, pour une chance de 66% d'atteindre l'objectif de 1,5 °C en 2100, le budget représente 240 milliards de tonnes de carbone, en supposant que d'autres gaz à effet de serre comme le méthane soient également évalués. Cela signifie que la cible pourrait être satisfaite si une forte action est prise. Les scientifiques ont également averti que les coupes de carbone devraient se produire le plus tôt possible, en commençant par les pays qui renforcent leurs engagements de Paris en 2018.

[caption id="attachment_342" align="alignnone" width="700"]Global warming Juillet 2017 a été le mois le plus chaud. Photo: GISS / Nasa[/caption]

Apres la publication de la nouvelle étude, le Met Office du Royaume-Uni a déclaré que le «ralentissement» de la moyenne de la hausse de la température mondiale observé au cours de la première décennie de ce siècle avait pris fin, avec de nouveaux records de chaleur enregistrés en 2014, 2015 et 2016. Au cours des deux dernières années, la température mondiale à la surface a été supérieure à 1°C au-dessus des niveaux pré-industriels pour la première fois.

Cependant, l'augmentation de la température de l'air ne représente qu’environ 3% de la chaleur emprisonnée par les gaz à effet de serre. Les autres 97% sont absorbés par les océans et le réchauffement climatique élevé de l'ensemble de la planète est demeuré sans contrôle pendant des décennies. On peut le voir à travers l'augmentation inexorable du niveau de la mer, causée par la fonte des calottes glacières et l'expansion thermique de l'eau de mer.

Le ralentissement de l'augmentation de la température de l'air entre 1999 et 2014 résulte d'un cycle décennal naturel dans le Pacifique, ont indiqué les scientifiques de la Met Office. Cela a entraîné une accélération de la circulation océanique, ce qui a comme conséquence de stocker plus de chaleur au profond de l'océan et ben loin de l'atmosphère. Mais ce cycle a maintenant pris fin, et l’on revient au cycle naturel de la hausse de la température terrestre avec une tendance à l'accélération progressive à long terme.

Le ralentissement temporaire ne signifie pas que le défi de lutter contre le changement climatique sera plus facile, a déclaré Allen: «Le ralentissement ne nous a pas aidé en aucune façon». Il reflète simplement une variation naturelle superposée à la forte tendance au réchauffement des émissions de carbone provenant des activités humaines.

Le président français Emmanuel Macron a annoncé, le 29 août, que la France accueillera un sommet international sur le climat, le 12 décembre, date anniversaire de la COP21, pour assurer la mise en œuvre de l'Accord de Paris sur les changements climatiques.

Le sommet aura lieu deux ans, presque jour pour jour, après que l'accord historique ait été signé lors de la Conférence-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 21) de 2015 à Paris.

Le sommet a pour objectif de «réaliser des avancées significatives» et «mobiliser le financement nécessaire» pour la mise en œuvre de l'accord de Paris, selon M. Macron dans son discours sur la politique étrangère aux ambassadeurs, le 29 août 2017 au Palais de l'Élysée.

Pour le Président français, l’accord de Paris sur le climat est «une réussite française» menacée par le retrait américain décidé par Donald Trump. «Je ferai tout pour préserver cet accord et assurer sa meilleure mise en œuvre possible», a-t-il promis, confirmant au passage la tenue, le 12 décembre à Paris.

L'événement sera organisé en coopération avec la Banque mondiale et "tous nos partenaires qui souhaitent être associés", a déclaré M. Macron. Rappelant le succès de l'organisation de la COP 21, le président a déclaré qu'il ferait tout pour «préserver cet accord et assurer sa meilleure mise en œuvre possible».

"Il est important de développer un dialogue étroit sur ce sujet avec des partenaires qui ont décidé de mener une action ambitieuse dans ce domaine", a-t-il ajouté.

A young Pygmy boy, aged just 16, has been killed in a national park in the Democratic Republic of Congo on Saturday, August 26. Christian Mbone Nakulire was shot dead at the Kahuzi Biega National Park (PNKB) by trackers from the Congolese Institute of Nature Conservation (ICCN).

Le gouvernement congolais a sollicité l’appui de  la communauté internationale aux efforts de la République démocratique du Congo dans la protection d’éléphants en assurant les bonnes conditions de travail aux gardes protégeant la faune et la flore, a déclaré jeudi M. Dieudonné Kalo-Ka-Kalo, directeur de cabinet du ministre de l’Environnement et du Développement durable, en marge de la Journée Internationale d’éléphants célébrée  le 12 août de chaque année.

Représentant le ministre à cette occasion,  M. Kalo-Ka-Kalo a indiqué que le braconnage intense de l’ivoire constitue une menace majeure pour l’avenir d’éléphants qui risque de disparaître en RDC, si l’on y prend garde. Pour  protéger cette espèce,  a-t- il souligné, le pays a élaboré des lois consistant à protéger l’éléphant. Il s’agit des lois du 14 février 2014 relatives à la conservation de la nature et celle règlementant la chasse.

Le Plan d’Action National pour l’Ivoire (PANI) a été élaboré en vue de renforcer la lutte contre le braconnage des éléphants et le trafic illicite d’ivoire et d’autres spécimens d’éléphants. Ce plan, a-t-il précisé,  a décrété « un  Braconnage zéro » dont l’application a occasionné la saisie des ivoires et des arrestations des trafiquants et courtiers. Près de 800 Kgs d’ivoire ont été saisis dans la ville de Kinshasa entre 2015  et 2016.

De son côté, la représentante du Fonds Mondial pour la Nature (WWF),  Mireille Adunagow, a félicité les efforts du gouvernement, de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) et d’autres partenaires gouvernementaux pour leur implication  dans la lutte contre la criminalité faunique, principalement contre le trafic illicite des produits en ivoire.

« Un grand résultat est atteint, mais il y a encore du travail à faire. Il faudrait mutualiser davantage les efforts pour pouvoir démanteler les réseaux des trafiquants d’ivoire, fermer les différents marchés en vue de stopper des massacres d’éléphants », a-t-elle dit, avant de remercier le gouvernement et l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) pour l’engagement dans la protection de l’éléphant.

Célébrée le 12 août de chaque année, cette manifestation avait été marquée auparavant par la visite effectuée sur « le marché Bikeko » de la place Royale par les autorités politico administratives, les représentants des partenaires techniques et financiers, en vue de  s’assurer  de la suppression de ce marché om se vendaient les objets d’arts issus de l’ivoire.

Le responsable  du  réseau de surveillance du commerce de la faune et de flore sauvages (TRAFFIC), Cléo Mashini, a expliqué aux vendeurs  de la place le bien fondé  de la mesure d’interdiction de la vente d’objets d’ivoire, avant d’exprimer sa satisfaction de constater  son application sur le terrain.

L’administrateur adjoint de ce marché, Paulin Kongolo, s’est dit satisfait de la visite des délégations en  charge de la conservation de la nature sur le site. Il a   demandé aux autorités congolaises de penser  à d’autres alternatives aux profits de tous ceux qui ont cessé d’exercer le commerce en rapport avec l’ivoire et de leur offrir un marché moderne.

ACP

Trois écogardes ont été tués le lundi 14 août lors d'une attaque de leur position par le groupe rebelle Mai Mai, rapporte un communiqué de presse du Parc des Virunga. Charles Paluku Syaira, Jonas Paluku Malyani et Pacifique Musubao Fikirini, avec leur groupe, faisait une patrouille de routine dans le secteur nord du parc lorsque l'incident s'est produit. Un autre gardien est actuellement absent en action.

Les trois écogardes tués laissent des familles derrière eux : Charles Paluku Syaira laisse derrière lui une  femme et huit enfants; quant à Jonas Paluku Malyani, une femme et cinq enfants, et, finalement, Pacifique Musubao Fikirini laisse derrière lui une femme et quatre enfants.

Le parc des Virunga est le plus ancien d'Afrique

Créé en 1925, et étendu sur 790.000 hectares, le parc des Virunga est le plus ancien des parcs nationaux d’Afrique.

Cet incident porte le nombre total des écogardes tués à Virunga à huit depuis le début de l'année 2017 et, au cours de ces 20 dernières années, plus de 160 gardes ont perdu la vie en protégeant le parc national de Virunga.

A plusieurs reprises, les rebelles Maï-Maï sont cités à l'origine des exactions au sein du parc des Virunga et dans les régions aux alentours. Selon la population du territoire de Beni, dans la province du Nord-Kivu, le parc leur servirait de base arrière. Ils y occupent précisément une partie des territoires de Lubero et de Rutshuru, où ils cohabitent avec les rebelles du FDLR (Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda) et les ADF (Allied Democratic Forces) - des rebelles ougandais, réputés pour leurs atrocités contre les civils, sont localisés dans le territoire de Beni précisément à Mayango et dans les massifs de Ruwenzori.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean libero nulla, fermentum non commodo sit amet, scelerisque rhoncus velit. Nam accumsan non ante at tincidunt. Nunc eleifend suscipit mauris, vitae consectetur nibh malesuada id. Donec pharetra nec mauris quis interdum. Nullam at risus vel nibh condimentum dapibus. Nulla efficitur metus in felis mattis, a auctor lectus pulvinar. Aenean porta ipsum ut nisl molestie cursus.

Sed gravida ut nulla nec aliquet. Cras id vulputate diam, interdum maximus arcu. Vivamus vel ultrices felis, sit amet elementum nisi. Donec eget dui lacus. Fusce mattis lacus sed elit sagittis, ut blandit ante gravida. Nulla placerat pulvinar ipsum scelerisque placerat. Phasellus quis metus ornare, malesuada purus nec, dignissim risus. Quisque ex felis, lacinia vitae elementum id, faucibus a libero. Fusce vitae ipsum et massa scelerisque consectetur at at dolor.

Sed justo mi, accumsan vel volutpat vitae, imperdiet ut velit. Duis eros quam, sagittis ut sem ac, mollis posuere metus. Aliquam erat volutpat. Nulla sollicitudin odio ac dolor bibendum, vitae vehicula erat laoreet. Pellentesque nec tortor ultrices, dignissim lectus ac, convallis purus. Curabitur commodo sed nisl ac pulvinar. Integer ac risus metus. Quisque placerat leo odio, id iaculis ante fringilla a. Morbi ligula risus, euismod nec tortor sed, interdum fringilla risus. Vivamus eget blandit quam. Nullam facilisis semper eleifend.

Aliquam elementum leo sed est bibendum dictum. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Cras vitae sem efficitur, egestas ex at, rhoncus urna. Cras in ligula non est consectetur finibus in ut ante. Integer aliquet sem eget nibh porttitor pharetra. Mauris ut semper turpis, rhoncus pharetra enim. Maecenas tellus dolor, dignissim at lorem et, convallis ultricies est. Aliquam quis augue nunc.

Donec a mauris condimentum, interdum mauris sit amet, accumsan mi. Etiam libero sem, luctus quis sem eget, suscipit sagittis ex. Nulla quis varius risus. Aliquam consequat laoreet ipsum nec sodales. Curabitur tincidunt accumsan lectus, tempus euismod odio accumsan sed. Proin ipsum nisi, aliquam ac ligula et, faucibus eleifend ex. Phasellus tristique massa ligula, nec sodales velit efficitur sit amet. Fusce eu laoreet orci. Quisque eleifend diam dui, sit amet blandit nulla ultricies id. Cras sollicitudin lacinia erat, id ultricies sem viverra in. Curabitur eu facilisis arcu. Integer iaculis a leo malesuada ultricies.

Ut tempor tincidunt massa ut vehicula. Fusce mollis, nunc pulvinar egestas varius, felis lorem eleifend tortor, ut molestie velit orci et nisi. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Quisque risus metus, euismod vitae ligula id, gravida lacinia orci. Sed finibus porta diam in commodo. Integer eget fermentum nulla. In id tristique est. Sed nec lorem in lectus rutrum pellentesque. Phasellus condimentum lectus sed semper consectetur. Donec molestie molestie sapien, a rutrum quam luctus sit amet. Aliquam in libero eget dui mattis maximus. Nunc blandit pellentesque fringilla. Integer pharetra a lorem vitae luctus. Suspendisse pellentesque varius urna, ac porta urna pretium imperdiet.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean libero nulla, fermentum non commodo sit amet, scelerisque rhoncus velit. Nam accumsan non ante at tincidunt. Nunc eleifend suscipit mauris, vitae consectetur nibh malesuada id. Donec pharetra nec mauris quis interdum. Nullam at risus vel nibh condimentum dapibus. Nulla efficitur metus in felis mattis, a auctor lectus pulvinar. Aenean porta ipsum ut nisl molestie cursus.

Sed gravida ut nulla nec aliquet. Cras id vulputate diam, interdum maximus arcu. Vivamus vel ultrices felis, sit amet elementum nisi. Donec eget dui lacus. Fusce mattis lacus sed elit sagittis, ut blandit ante gravida. Nulla placerat pulvinar ipsum scelerisque placerat. Phasellus quis metus ornare, malesuada purus nec, dignissim risus. Quisque ex felis, lacinia vitae elementum id, faucibus a libero. Fusce vitae ipsum et massa scelerisque consectetur at at dolor.

Sed justo mi, accumsan vel volutpat vitae, imperdiet ut velit. Duis eros quam, sagittis ut sem ac, mollis posuere metus. Aliquam erat volutpat. Nulla sollicitudin odio ac dolor bibendum, vitae vehicula erat laoreet. Pellentesque nec tortor ultrices, dignissim lectus ac, convallis purus. Curabitur commodo sed nisl ac pulvinar. Integer ac risus metus. Quisque placerat leo odio, id iaculis ante fringilla a. Morbi ligula risus, euismod nec tortor sed, interdum fringilla risus. Vivamus eget blandit quam. Nullam facilisis semper eleifend.

Aliquam elementum leo sed est bibendum dictum. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Cras vitae sem efficitur, egestas ex at, rhoncus urna. Cras in ligula non est consectetur finibus in ut ante. Integer aliquet sem eget nibh porttitor pharetra. Mauris ut semper turpis, rhoncus pharetra enim. Maecenas tellus dolor, dignissim at lorem et, convallis ultricies est. Aliquam quis augue nunc.

Donec a mauris condimentum, interdum mauris sit amet, accumsan mi. Etiam libero sem, luctus quis sem eget, suscipit sagittis ex. Nulla quis varius risus. Aliquam consequat laoreet ipsum nec sodales. Curabitur tincidunt accumsan lectus, tempus euismod odio accumsan sed. Proin ipsum nisi, aliquam ac ligula et, faucibus eleifend ex. Phasellus tristique massa ligula, nec sodales velit efficitur sit amet. Fusce eu laoreet orci. Quisque eleifend diam dui, sit amet blandit nulla ultricies id. Cras sollicitudin lacinia erat, id ultricies sem viverra in. Curabitur eu facilisis arcu. Integer iaculis a leo malesuada ultricies.

Ut tempor tincidunt massa ut vehicula. Fusce mollis, nunc pulvinar egestas varius, felis lorem eleifend tortor, ut molestie velit orci et nisi. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Quisque risus metus, euismod vitae ligula id, gravida lacinia orci. Sed finibus porta diam in commodo. Integer eget fermentum nulla. In id tristique est. Sed nec lorem in lectus rutrum pellentesque. Phasellus condimentum lectus sed semper consectetur. Donec molestie molestie sapien, a rutrum quam luctus sit amet. Aliquam in libero eget dui mattis maximus. Nunc blandit pellentesque fringilla. Integer pharetra a lorem vitae luctus. Suspendisse pellentesque varius urna, ac porta urna pretium imperdiet.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean libero nulla, fermentum non commodo sit amet, scelerisque rhoncus velit. Nam accumsan non ante at tincidunt. Nunc eleifend suscipit mauris, vitae consectetur nibh malesuada id. Donec pharetra nec mauris quis interdum. Nullam at risus vel nibh condimentum dapibus. Nulla efficitur metus in felis mattis, a auctor lectus pulvinar. Aenean porta ipsum ut nisl molestie cursus.

Sed gravida ut nulla nec aliquet. Cras id vulputate diam, interdum maximus arcu. Vivamus vel ultrices felis, sit amet elementum nisi. Donec eget dui lacus. Fusce mattis lacus sed elit sagittis, ut blandit ante gravida. Nulla placerat pulvinar ipsum scelerisque placerat. Phasellus quis metus ornare, malesuada purus nec, dignissim risus. Quisque ex felis, lacinia vitae elementum id, faucibus a libero. Fusce vitae ipsum et massa scelerisque consectetur at at dolor.

Sed justo mi, accumsan vel volutpat vitae, imperdiet ut velit. Duis eros quam, sagittis ut sem ac, mollis posuere metus. Aliquam erat volutpat. Nulla sollicitudin odio ac dolor bibendum, vitae vehicula erat laoreet. Pellentesque nec tortor ultrices, dignissim lectus ac, convallis purus. Curabitur commodo sed nisl ac pulvinar. Integer ac risus metus. Quisque placerat leo odio, id iaculis ante fringilla a. Morbi ligula risus, euismod nec tortor sed, interdum fringilla risus. Vivamus eget blandit quam. Nullam facilisis semper eleifend.

Aliquam elementum leo sed est bibendum dictum. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Cras vitae sem efficitur, egestas ex at, rhoncus urna. Cras in ligula non est consectetur finibus in ut ante. Integer aliquet sem eget nibh porttitor pharetra. Mauris ut semper turpis, rhoncus pharetra enim. Maecenas tellus dolor, dignissim at lorem et, convallis ultricies est. Aliquam quis augue nunc.

Donec a mauris condimentum, interdum mauris sit amet, accumsan mi. Etiam libero sem, luctus quis sem eget, suscipit sagittis ex. Nulla quis varius risus. Aliquam consequat laoreet ipsum nec sodales. Curabitur tincidunt accumsan lectus, tempus euismod odio accumsan sed. Proin ipsum nisi, aliquam ac ligula et, faucibus eleifend ex. Phasellus tristique massa ligula, nec sodales velit efficitur sit amet. Fusce eu laoreet orci. Quisque eleifend diam dui, sit amet blandit nulla ultricies id. Cras sollicitudin lacinia erat, id ultricies sem viverra in. Curabitur eu facilisis arcu. Integer iaculis a leo malesuada ultricies.

Ut tempor tincidunt massa ut vehicula. Fusce mollis, nunc pulvinar egestas varius, felis lorem eleifend tortor, ut molestie velit orci et nisi. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Quisque risus metus, euismod vitae ligula id, gravida lacinia orci. Sed finibus porta diam in commodo. Integer eget fermentum nulla. In id tristique est. Sed nec lorem in lectus rutrum pellentesque. Phasellus condimentum lectus sed semper consectetur. Donec molestie molestie sapien, a rutrum quam luctus sit amet. Aliquam in libero eget dui mattis maximus. Nunc blandit pellentesque fringilla. Integer pharetra a lorem vitae luctus. Suspendisse pellentesque varius urna, ac porta urna pretium imperdiet.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aenean libero nulla, fermentum non commodo sit amet, scelerisque rhoncus velit. Nam accumsan non ante at tincidunt. Nunc eleifend suscipit mauris, vitae consectetur nibh malesuada id. Donec pharetra nec mauris quis interdum. Nullam at risus vel nibh condimentum dapibus. Nulla efficitur metus in felis mattis, a auctor lectus pulvinar. Aenean porta ipsum ut nisl molestie cursus.

Sed gravida ut nulla nec aliquet. Cras id vulputate diam, interdum maximus arcu. Vivamus vel ultrices felis, sit amet elementum nisi. Donec eget dui lacus. Fusce mattis lacus sed elit sagittis, ut blandit ante gravida. Nulla placerat pulvinar ipsum scelerisque placerat. Phasellus quis metus ornare, malesuada purus nec, dignissim risus. Quisque ex felis, lacinia vitae elementum id, faucibus a libero. Fusce vitae ipsum et massa scelerisque consectetur at at dolor.

Sed justo mi, accumsan vel volutpat vitae, imperdiet ut velit. Duis eros quam, sagittis ut sem ac, mollis posuere metus. Aliquam erat volutpat. Nulla sollicitudin odio ac dolor bibendum, vitae vehicula erat laoreet. Pellentesque nec tortor ultrices, dignissim lectus ac, convallis purus. Curabitur commodo sed nisl ac pulvinar. Integer ac risus metus. Quisque placerat leo odio, id iaculis ante fringilla a. Morbi ligula risus, euismod nec tortor sed, interdum fringilla risus. Vivamus eget blandit quam. Nullam facilisis semper eleifend.

Aliquam elementum leo sed est bibendum dictum. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Cras vitae sem efficitur, egestas ex at, rhoncus urna. Cras in ligula non est consectetur finibus in ut ante. Integer aliquet sem eget nibh porttitor pharetra. Mauris ut semper turpis, rhoncus pharetra enim. Maecenas tellus dolor, dignissim at lorem et, convallis ultricies est. Aliquam quis augue nunc.

Donec a mauris condimentum, interdum mauris sit amet, accumsan mi. Etiam libero sem, luctus quis sem eget, suscipit sagittis ex. Nulla quis varius risus. Aliquam consequat laoreet ipsum nec sodales. Curabitur tincidunt accumsan lectus, tempus euismod odio accumsan sed. Proin ipsum nisi, aliquam ac ligula et, faucibus eleifend ex. Phasellus tristique massa ligula, nec sodales velit efficitur sit amet. Fusce eu laoreet orci. Quisque eleifend diam dui, sit amet blandit nulla ultricies id. Cras sollicitudin lacinia erat, id ultricies sem viverra in. Curabitur eu facilisis arcu. Integer iaculis a leo malesuada ultricies.

Ut tempor tincidunt massa ut vehicula. Fusce mollis, nunc pulvinar egestas varius, felis lorem eleifend tortor, ut molestie velit orci et nisi. Class aptent taciti sociosqu ad litora torquent per conubia nostra, per inceptos himenaeos. Quisque risus metus, euismod vitae ligula id, gravida lacinia orci. Sed finibus porta diam in commodo. Integer eget fermentum nulla. In id tristique est. Sed nec lorem in lectus rutrum pellentesque. Phasellus condimentum lectus sed semper consectetur. Donec molestie molestie sapien, a rutrum quam luctus sit amet. Aliquam in libero eget dui mattis maximus. Nunc blandit pellentesque fringilla. Integer pharetra a lorem vitae luctus. Suspendisse pellentesque varius urna, ac porta urna pretium imperdiet.

Suzette

Nous Contacter

Besoin d'information rapide,
Nous contacter par
+243 000 000 000
+243 000 000 000
000, ave Balabala - Quartier de Quartier
Commune de la Commune
Kinshasa / RD Congo
Copyright © 2019 Africa Reveal - Tous droits réservés.